Trump Président, ou comment gouverner par décrets

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Après une campagne ponctuée de déclarations racistes et sexistes, et un vote majoritaire des grands électeurs (mais minoritaire des citoyens américains), voilà Donald Trump élu 45e président des États-Unis. Et après ?

Et après, il semblerait que Trump tienne, au moins en partie, ses promesses de campagnes, faisant fi des actions de l'opposition, qu'elle soit politique, juridique ou civile. Il établit un modèle de gouvernement par décrets. Ainsi, sans même que les lois soient discutées ou votées au Congrès, la signature du Président en bas d'une feuille de papier prend une importance mondiale, son impact dépassant parfois les frontières géographiques des États-Unis.

Lire notre dossier >> Trump, déjà un mois de violence


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.