Israël : Banques complices des colonies

Un collectif d’organisations révèle l’implication directe ou indirecte des groupes BNP Paribas, Société générale, Crédit agricole, BPCE, ainsi qu’Axa.

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Un collectif d’organisations, dont l’association France-Palestine, le CCFD, la LDH et la FIDH, la CGT et l’ONG palestinienne Al-Haq, ont dévoilé, dans un rapport rendu public jeudi (voir France-Palestine.org), les liens entre cinq banques et compagnies d’assurance françaises et les colonies israéliennes. L’enquête révèle l’implication directe ou indirecte des groupes BNP Paribas, Société générale, Crédit agricole (via sa filiale LCL), BPCE et sa filiale Natixis, ainsi qu’Axa.

Les auteurs du rapport rappellent le caractère illégal de la colonisation au regard du droit international. Et le fait que la France soutient officiellement la politique européenne de « différenciation » territoriale entre Israël et les colonies en territoires palestiniens.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.