Brutalité sociale et intelligence artificielle

L’intelligence humaine et sociale seraient des obstacles à la performance économique.

Depuis quelques mois, l’intelligence artificielle (AI) occupe les ondes. Colloques, symposiums, animations et installations du cyberart se multiplient. Le calendrier de cette mise en scène est instructif. Le 29 mars, suite à la remise du rapport parlementaire sur l’intelligence artificielle par le député Cédric Villani, Emmanuel Macron a prononcé un discours au Collège de France dans le cadre du colloque « AI for humanity ». Le même jour, il a donné une longue interview au magazine « techno-progressiste »…

Il reste 84% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Boiron : les salariés s’estiment victimes des mauvais choix de l’entreprise

Éco/Social accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents