François Jarrige : « L’illusion technique est une manière de ne pas penser la racine des problèmes »

L’historien François Jarrige voit dans la promotion brutale de la 5G par Emmanuel Macron l’adhésion à une pensée obsolète qui considère la technologie comme un bien neutre et bénéfique par nature.

Les technologies sont-elles, par essence, sources de progrès social ? François -Jarrige démonte depuis plus de dix ans ce type d’attendus surgis de la révolution industrielle et encore bien prégnants aujourd’hui. Une lecture politique et sociale des techniques qui se retrouve dans son dernier ouvrage, Face à la puissance. Une histoire des énergies alternatives à l’âge industriel (avec Alexis Vrignon, La Découverte, 2020).

Avez-vous été surpris par l’évocation d’un « modèle Amish » par Emmanuel Macron dans sa défense de la 5G ?

François Jarrige : Oui et non. Oui, parce que ses propos sont extrêmement caricaturaux, violents et simplistes. De telles stupidités laissent beaucoup de personnes sidérées. C’est surprenant de la part d’un président qui s’est présenté comme féru de philosophie et chantre de la complexité. Et puis parce qu’une telle sortie tranche avec trente ans de mutation profonde de notre compréhension de la place de la technologie dans la société. Ces questions sont entrées dans le champ des réflexions sociales et scientifiques, qui ont démonté la justification de la technique par la quête du « progrès » ou par des effets de mode. Et nous avons identifié dans le terme « innovation » un mot-valise qui renvoie surtout au désir suscité par la technologie. Il est donc largement compris que l’adoption d’une technique est un choix de société.

Renvoyer les opposants à la 5G aux Amish et à la lampe à huile, alors que nombre d’acteurs ont leur mot à dire – des scientifiques, les personnes électrosensibles, etc. –, c’est rejouer la querelle entre ceux qui seraient les modernes, pro-techno, et les réactionnaires, anti. Et le choix du terme « Amish » auquel ils sont renvoyés n’est pas un hasard. Il concentre dans l’imaginaire collectif toutes les traditions conservatrices qui rejettent la modernité. On est dans la simplification à l’extrême de questions qui sont toujours complexes. Mais ça ne se passe jamais aussi simplement !

La 5G ne promet-elle pas de vrais bénéfices pour la société ?

Cette technologie est conçue pour faire circuler de l’information à grande vitesse. Or il existe d’autres techniques pour y parvenir. Pourquoi se refuser à réfléchir aux impacts de la 5G, à examiner des solutions différentes ?

Il reste 64% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Résister

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.