Police : des objectifs très clairs

La publication du schéma national du maintien de l’ordre et le désir de flouter le visage des policiers laissent craindre une censure de l’observation en manifestation.

Les journalistes de terrain s’écharpent sur les formules parfois sibyllines du nouveau schéma national du maintien de l’ordre (SNMO), publié 17 septembre. Maxime Reynié, photojournaliste et auteur du site maintiendelordre.fr, a passé le document du ministère de l’Intérieur au crible. « Les journalistes peuvent porter des équipements de protection dès lors que leur identification est confirmée… », énonce-t-il à voix haute, l’air songeur. « Mais quelle identification suffira ? Une carte d’agence ? La carte…

Il reste 94% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Résister

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.