« Darlan, le troisième homme de Vichy » : Sinistre méconnu

Dans Darlan, le troisième homme de Vichy, Jérôme Prieur retrace le parcours d’un collaborateur en chef.

Et si l’amiral Darlan avait été le pire des collaborateurs ? Il n’est pourtant pas le plus connu des chefs du régime de Vichy. Au box-office des notoriétés moisies, Pétain et Laval, qui a précédé Darlan puis lui a succédé, le devancent haut la main. Le film réalisé par Jérôme Prieur, grand connaisseur de cette période à laquelle il a consacré plusieurs documentaires, met en lumière son rôle déterminant dans la faillite politique et morale sous l’Occupation. Assassiné à Alger le 24 décembre 1942, François Darlan a échappé à l’épuration et au tribunal de l’histoire. Une chance pour la mémoire de ce « troisième homme de Vichy », dont le film s’emploie au contraire à rappeler les terribles responsabilités. Œuvre utile.

Pour ce faire, Jérôme Prieur s’appuie sur les connaissances d’historiens (Isabelle Davion, Laurent Joly, Bernard Costagliola, Marc-Olivier Baruch, Bénédicte Vergez-Chaignon…) qu’il a filmés dans les chambres d’hôtels de Vichy, dont l’improbable papier peint semble être resté le même depuis quatre-vingts ans. Ainsi que sur des documents, certains connus – le discours du maréchal dit du « vent mauvais » –, et des images ou des enregistrements de Darlan, qui ne brille pas particulièrement par son charisme.

Il reste 60% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.