« Éprouver le sens de la peine » : Surcharge punitive

À grand renfort de témoignages de personnes condamnées, Éprouver le sens de la peine rend compte de la difficulté à vivre les mesures alternatives à l’enfermement.

Propos pêle-mêle : « C’est difficile d’se retrouver dehors après, ben moi en l’occurrence quatre ans quoi. Mais au bout de quatre ans s’retrouver dehors, j’me suis pris une bouffée dans la tronche », confie Éric. « Ouais, c’est terrible le bracelet. Euh, avec les réseaux sociaux et tout, tout le monde est dehors, toi tu dois rentrer, c’est incroyable. Des fois, je rentrais il me restait une minute pour parcourir euh… […] Tu rentres vraiment au dernier moment tellement ouais, ça rend fou », reconnaît…

Il reste 82% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.