blog /

Publié le 24 avril 2008

La déclaration de principes du PS, vous en pensez quoi?

None

Le parti socialiste a rendu publique en début de semaine sa future déclaration de principes. J'y consacre une page dans Politis cette semaine sans épuiser le sujet.

Une déclaration de principes n'est pas un texte anodin. En l'occurence, celui-ci a pour objectif de présenter sous une forme condensée le credo idéologique actualisée des socialistes, la base commune sur laquelle se rassemblent ses militants, adhérents, dirigeants. Ce genre de catéchisme n'est pas souvent remis sur le métier. En un peu plus de cent ans d'existence le parti socialiste n'a connu que quatre déclarations de principes. Chacune correspond à un moment historique: unification des courants socialistes au congrès fondateur de 1905; concurrence et différenciation avec le communisme en pleine extension au lendemain de la Seconde guerre mondiale en 1946; rassemblement de la gauche non-communiste après Mai 68 dans un nouveau mouvement, en 1969; prise en compte de l'expérience gouvernementale et de la chute du Mur de Berlin en 1990.

La nouvelle déclaration de principes, cinquième du genre, vient après trois défaites à l'élection présidentielle. Elaborée par une commission ad hoc , composée de représentants des sensibilités répertoriées du PS, elle marque une nouvelle évolution qui, dans cette instance tout du moins, fait l'objet d'un consensus global, hormis les réserves d'un Jean-Luc Mélenchon sur l'Europe. Elle entérine l'évolution des socialistes ces dernières années.

Les adhérents du PS diront le 29 mai s'ils l'adoptent ou pas. Mais ils ne sont pas les seuls concernés par ce texte. L'article 21 déclare que «le Parti socialiste veut rassembler toutes les cultures de la gauche» . Vous compris, donc, lecteurs de Politis . Alors puisque la «démocratie participative» est à la mode et que les citoyens sont «les meilleurs experts» du quotidien, n'hésitez pas à donner votre avis.

Sans attendre la version finale qui ne sera arrêtée que lors d'une convention nationale, le 14 juin, je vous propose de prendre connaissance de ce projet dans son intégralité ainsi que de la déclaration de principe de 1990. Dîtes-nous comment vous jugez ce nouveau texte. Remarques, analyses, amendements... faîtes-nous part de vos commentaires à la suite de ce blog.

-------------------------------
PS (sans jeu de mot): À la demande de Laurence Rossignol, secrétaire nationale aux droits des femmes, le bureau national du PS unanime a rajouté hier un article (numéroté 14, il décale tous les autres) ainsi rédigé aux principes dont les socialistes se réclament: «Le Parti socialiste est féministe et agit en faveur de l'émancipation des femmes. Il oeuvre pour l'égalité entre les femmes et les hommes et la mixité de la société. Il garantit aux femmes, l'accès aux droits fondamentaux (santé, éducation, contraception, IVG), et condamne la marchandisation du corps humain.» Autre précision incluse dans cet article: le PS «combat les atteintes à l'intégrité et à la dignité humaines en raison du sexe ou de l'orientation sexuelle» . C'est la preuve que ce texte est encore amendable...


Tags

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.