blog /

Publié le 4 février 2011

Marine Le Pen cherche... candidats aux cantonales

None

Illustration - Marine Le Pen cherche... candidats aux cantonales
Le Front national a quelques soucis pour trouver des candidats qui acceptent de se présenter aux cantonales. En témoigne un mail de Steeve Briois, le tout nouveau secrétaire général de la maison Le Pen, tombé il y a deux jours dans ma boîte mail et dont je vous donne ici copie. Ce courriel tend à prouver

- 1. que malgré des sondages flatteurs pour sa nouvelle présidente, le FN n'est pas à proprement parler une «force militante», ce que j'avais écrit dans un encadré au dossier sur Marine Le Pen paru le 13 janvier;

-
2. que les adhérents que le FN dit avoir vu affluer pour participer à la désignation du successeur de Jean-Marie Le Pen, ont adhéré davantage pour voter que s'engager;

- 3. que la diabolisation du FN, malgré les efforts des Arlette Chabot & co pour banaliser le parti de Mme Le Pen, perdure puisque ses adhérents hésitent encore à s'afficher avec une flamme tricolore sur le portrait;

-
4. que les fichiers de ce parti sont mal tenus puisqu'on y mélange le fichier presse avec celui des sympathisants, confusion fâcheuse sans laquelle je n'aurai jamais reçu ce courriel, que je vous laisse maintenant découvrir.

Illustration - Marine Le Pen cherche... candidats aux cantonales
### Devenez le candidat du Front National

et de Marine Le Pen dans votre département

Cher(e)s ami(e)s,

Nous sommes à moins de 50 jours des élections cantonales et à 15 jours du dépôt des candidatures.

Ces élections sont importantes car elles démontreront la vitalité du Front National dans une période où nous sommes revenus au centre du débat politique. Les 18 % d’intentions de vote pour Marine Le Pen et l’enthousiasme qu’elle suscite sur le terrain en sont la preuve. Et ce n’est qu’un début !

Le Front National devient une force puissante, incontournable qui menace le système UMPS.

Or, à ce jour, il manque encore quelques candidatures pour les élections cantonales dans certains départements. Nous avons besoin de vous.

J’ai l’honneur de solliciter votre candidature pour ces élections. Sans votre aide, le Front National ne sera pas en mesure d’être présent sur l’ensemble du territoire national. Si vous l’acceptez, vous pouvez être soit candidat titulaire, soit suppléant. D’un point de vue financier, je vous précise que la campagne ne coute pas un seul centime aux candidats.

La parité étant appliquée pour les cantonales, nous devons présenter pour ces cantonales 1800 candidates et 1800 candidats. Par ailleurs, les dames ont la possibilité, comme pour les autres scrutins, d’être candidates sous leur nom de jeune fille.

Je me permets de vous joindre une fiche à me faire parvenir le plus rapidement possible.

Mon assistante, Alexandra Piel, se tient à votre service au 0x.xx.xx.xx.xx pour répondre à vos questions.

Vous remerciant pour l’intérêt que vous prendrez à la défense de nos idées, je vous prie de croire, Cher(e)s ami(e)s, en l’assurance de ma considération.

Steeve Briois

Secrétaire Général

Un dernier mot, mais il va de soi. Ce n'est pas parce que je connais la partition lepéniste sur le bout des doigts, que je suis disposé à la jouer. Je n'ai donc pas donné suite à cette offre de candidature qui «ne coûte pas un seul centime aux candidats» .

Enfin, si ce n'est pas les candidats qui paient, comme il faut bien qu'il y ait un payeur, je demande à mes confrères de la presse de cesser d'écrire que le FN est ruiné. Cela ne semble plus être le cas, non?


Tags

Haut de page

Voir aussi

Articles récents