Front populaire : Le viatique de la victoire

L’arrivée au pouvoir du Front populaire a été précédée d’une longue bataille pour imposer l’union de la gauche dans toutes ses composantes.

Explicable par le contexte de crise politique et économique des années 1930, le Front populaire n’aurait pas pu emporter les élections sans la conjonction de trois facteurs qui conditionnent une union de la gauche réussie : l’aspiration populaire à l’unité, le renoncement aux luttes fratricides et une alliance multiforme. Après la manifestation antiparlementaire des ligues d’extrême droite qui a fait 17 morts à Paris, le 6 février 1934, la gauche réagit d’abord en ordre dispersé. Le 9 février, une…

Il reste 88% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.