Couacs et bourdes

Michel Soudais  • 1 février 2007 abonné·es

La campagne présidentielle serait bien monotone sans les petites dissensions entre les candidats et leurs équipes. Elle serait lassante si les prétendants au siège nous déversaient un discours lisse en toutes circonstances. Remercions donc Ségolène Royal pour sa contribution. Jour après jour, la présidente de la Région Poitou-Charentes tire la campagne d'un

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Politique
Temps de lecture : 4 minutes