L'idée fixe de Chirac

Vite fait, bien fait, la présidence de la République vient d'organiser son colloque sur l'avenir de la planète avec, en chef d'orchestre, l'écologiste notoire Alain Juppé. Qui, au micro d'une consoeur, confondait panneau photovoltaïque et chauffage solaire. Deux cents spécialistes « venus du monde entier », soit d'une quarantaine de pays, et une bonne moitié de France, ont donc parlé un après-midi sans vraiment s'écouter, prenant date pour une prochaine conférence où s'exprimeront le pessimisme des…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents