Négociations

« Le processus de l'adhésion à l'Union européenne suppose de sérieuses réformes pour la transformation de la société turque », a déclaré le Président arménien, Robert Kotcharian. Dans le Figaro du 19 février, il a évoqué les négociations entamées avec un pays « bloquant ses frontières avec son voisin, sans parler du problème des relations avec Chypre » . Venu lancer l'année de l'Arménie, il a remercié la France « d'avoir donné force de loi à la reconnaissance du génocide arménien ».
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.