Une mesure pour les retraités

Enfin une mesure qui va améliorer le sort des chibanis (les « anciens » en arabe) ! Dans le cadre du projet de loi instituant le droit au logement opposable, le Sénat a adopté, le 1er février, un article qui offre la possibilité aux migrants retraités de séjourner en dehors du territoire français durant de longues périodes, sans risquer de perdre leurs droits sociaux. Un tournant décisif qui attend l'aval de l'Assemblée nationale.
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents