Enfin un accord ?

Après des mois de statu quo , le Président ivoirien Laurent Gbabgo et le chef des rebelles, Guillaume Soro, ont signé dimanche un accord prévoyant un règlement de la crise entre dirigeants ivoiriens, la formation d'un nouveau gouvernement d'ici à cinq semaines et le départ à terme des troupes étrangères, notamment françaises. Plus concrètement, l'accord prévoit la relance immédiate du processus d'identification de la population en vue des élections, sans cesse repoussées depuis la fin 2005. Ces élections,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents