Marais, le retour (un peu)

Politis  • 29 mars 2007 abonné·es

AFP/Essam Al-Sudani

De l'eau où la terre se craquelait, des poissons, des oiseaux et des buffles d'eau de retour, des roseaux moissonnés qu'il fallait importer du Nord : les marais du sud de la Mésopotamie ont failli mourir, asséchés à 90 % sous Saddam Hussein pour brimer les chiites irakiens.

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Écologie
Temps de lecture : 1 minute