Où est passée la RTT ?

L’économiste Alain Lipietz, député Vert au Parlement européen, estime qu’il faut étendre la règle des 1 600 heures de travail par an à la totalité des entreprises et revenir aux quarante ans de cotisation.

La RTT ? Aucun des grands ou moyens candidats à la présidentielle n'en parle plus. Si ce n'est, comme Nicolas Sarkozy, pour la remettre en cause. Même les Verts, inlassables militants du partage du travail et des richesses et de la conquête du temps libre, qui se battaient encore pour les 32 heures il y a dix ans, ont abandonné cette revendication. Que s'est-il passé ? D'abord, un pilonnage médiatique accrédite l'idée que les 35 heures-Jospin-Aubry n'ont pas créé d'emplois. C'est totalement faux, des…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents