Actes antisémites

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Depuis 2003, les actes antisémites étaient en baisse dans le Nord, où le préfet, Daniel Canépa, en dénombrait 5 ou 6 chaque année. Ce chiffre a explosé ce week-end : dans la nuit de samedi à dimanche, jour de la Pâque juive, 51 tombes ont été profanées dans le quartier juif du cimetière de Lille. C'est la première affaire de cette ampleur dans la région. En mai 2005, 64 stèles juives avaient été brisées à Sarreguemines (Moselle).


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.