Démence américaine

Au lendemain du massacre (33 étudiants abattus par un dément), lundi, dans une université de Virginie, c'est l'une des faces sombres des États-Unis qui resurgit dans l'actualité : 83 personnes meurent d'une arme à feu chaque jour dans ce pays. Soit 30 000 par an. Dix fois l'attentat contre le World Trade Center... Pour 39 % d'entre elles, il s'agit d'un homicide. Autant de chiffres trop souvent omis. Pourtant, des études établissent depuis des années que plus il y a d'armes disponibles, en vente libre,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents