Duel d'écrivains

Une plaisante farce croate opposant un Tolstoï terrifiant au jeune Tchekhov.

L'écrivain croate Milo Gavran est si célèbre dans les Balkans qu'un festival lui est consacré en Slovaquie chaque année. En France, nous ne le découvrons qu'aujourd'hui, et ce n'est pas tout à fait un événement. Au moins, voilà un esprit libre et blagueur qui s'amuse avec les grandes figures de notre histoire. Dans Tchekhov a dit adieu à Tolstoï, il imagine que l'auteur d' Anna Karenine invite chez lui, dans sa maison d'Isnaïa Poliana, l'étoile montante de la littérature russe. Le jeune Tchekhov est…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents