Le social dans la campagne

Faute d’un projet antilibéral dominant, les questions sociales ne parviennent pas à primer dans le débat. Qu’en est-il du logement, de l’emploi, de la redistribution et des services publics dans les programmes ?

Le social, au nom de la croissance ? Le volet social du programme des présidentiables ­ réduction du chômage et création d'emplois ­ est traditionnellement articulé avec la pompe économique supposée le financer : la croissance. Sa compatibilité environnementale (impact, durabilité, etc.) est beaucoup plus rarement envisagée. Quelle est donc la position des candidats ? Les partisans du « plus de croissance » , chez qui on trouve les candidats de droite (Sarkozy, Le Pen, de Villiers), considèrent que la…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents