Poutine as usual

Neuf mille policiers des brigades anti-émeute et des forces spéciales ont été mobilisés pour disperser la manifestation d'opposition à Vladimir Poutine, samedi 14 avril à Moscou. Des centaines de personnes ont été interpellées, d'autres comptant se joindre à la manifestation ont été retenues dans leurs villes de province par la police. Le soir même, 200 000 exemplaires d'un journal qui devait être distribué le lendemain à une autre « Marche du désaccord », à Saint-Pétersbourg, ont été saisis. Puis,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents