Arménie, l’impossible oubli

Une pièce-témoignage
écrite et interprétée par le comédien Pascal Tokatlian.

« Ermen », comme Arménie. L'acteur Pascal Tokatlian, apprenant que l'une des pièces auxquelles il participait devait être reprise en Turquie, fut saisi d'un sentiment de terreur. Il ne partit pas à Istanbul, mais il écrivit Ermen, titre provisoire, une pièce autour de ses origines arméniennes et de l'histoire de son peuple. Le texte intéressa Julie Brochen, directrice du théâtre de l'Aquarium, qui produisit et supervisa ce spectacle créé l'an dernier, et repris ces jours-ci. Il n'y a pas plus modeste.…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents