Travailler plus… pour se faire avoir

Mesure phare du programme de Nicolas Sarkozy, la défiscalisation des « heures sup » devrait être instaurée rapidement. Une façon de « gagner plus » tout en créant des emplois ? Rien n’est moins sûr, expliquent les syndicats.

Jean-Baptiste Quiot  • 24 mai 2007 abonné·es
Travailler plus… pour se faire avoir

Les heures supplémentaires ? « Un puissant outil de libéralisation du marché du travail », s'exclame Stéphane Fustec, représentant de la CGT dans le groupe Accor et secrétaire adjoint de la fédération du commerce . Le syndicaliste fustige l'une des mesures prioritaires du collectif budgétaire que le nouveau gouvernement a pour ambition de faire adopter dès juillet. François Fillon, nouveau chef du gouvernement, s'est fixé cette priorité de la « réhabilitation du travail, avec, immédiatement, la libération des heures supplémentaires » . L'objectif est de mettre en pratique le simpliste slogan de campagne de Nicolas Sarkozy : « Travailler plus pour gagner plus » . Comment rendre possible « l'utopie » sarkozyste ?

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 7 minutes