Un robot à la caisse

Des bornes de paiement automatiques sont testées dans diverses enseignes de la grande distribution. Plusieurs syndicats s’alarment des suppressions de postes qui risquent d’en découler.

Le « bip-bip » des caisses automatiques, qui fleurissent dans les supermarchés depuis un an, va-t-il totalement remplacer le « bonjour » des caissières ? Pour la CFDT-Services, ces machines constituent « une menace pour plusieurs dizaines de milliers d'emplois » et, à terme, pour les 170 000 caissières que compte la grande distribution. Ces professionnelles ­ car ce sont essentiellement des femmes ­ sont-elles condamnées à disparaître comme les pompistes, les ouvreuses de cinéma ou le poinçonneur des Lilas…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.