Cauchemar d’avenir

Une adaptation moderniste
d’un récit de Dostoïevski
par Victor Gauthier-Martin.

Le récit de Dostoïevski le Rêve d'un homme ridicule fascine les hommes de théâtre. Siegrid Alnoy l'adaptait avec le comédien Carlo Brandt à la Colline, en début de saison. Un jeune metteur en scène, Victor Gauthier-Martin, dont on avait apprécié une vigoureuse vision du Timon d'Athènes de Shakepeare, transpose à son tour ce conte philosophique. L'auteur de l'Idiot imagine le songe d'un homme qui, voulant se donner la mort, tombe dans le sommeil et rejoint par la pensée une communauté humaine idéale : c'est…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents