Fin de procès fleuve

Après quatre mois d'audiences, le procès de l' Erika devra attendre encore six bons mois avant le rendu du délibéré. Comme prévu, les quinze coprévenus ont joué à se renvoyer la balle, illustrant le haut degré d'irresponsabilité et de complexité du droit et des pratiques maritimes. Au-delà des éventuelles condamnations et des indemnités accordées (un milliard demandé au total), ce délibéré vaudra par l'interprétation qu'il donnera de toute l'affaire, base certaine d'une future jurisprudence. Plusieurs…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

« Nous appelons Emmanuel Macron à rejeter toutes négociations commerciales avec Donald Trump »

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents