Follement tragique

L’histoire de l’hôpital de la Salpêtrière vue par
Mâkhi Xenakis et Anne Dimitriadis, du temps
où l’on y enfermait les malades mentales.

Mâkhi Xenakis est une plasticienne qui bascule parfois du côté des décors de théâtre. Mais, avec les Folles d'enfer de la Salpêtrière, elle rejoint le théâtre par un autre chemin : elle a écrit naguère ce livre sur l'hôpital parisien de la Salpêtrière ; une jeune femme metteur en scène, Anne Dimitriadis, a eu envie de le porter à la scène. C'est un ouvrage qui n'appelle pas naturellement le plateau de théâtre. C'est un livre d'histoire, qui est aussi un cri. Comment a-t-on pu enfermer et martyriser les…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents