Follement tragique

L’histoire de l’hôpital de la Salpêtrière vue par
Mâkhi Xenakis et Anne Dimitriadis, du temps
où l’on y enfermait les malades mentales.

Gilles Costaz  • 14 juin 2007 abonné·es

Mâkhi Xenakis est une plasticienne qui bascule parfois du côté des décors de théâtre. Mais, avec les Folles d'enfer de la Salpêtrière, elle rejoint le théâtre par un autre chemin : elle a écrit naguère ce livre sur l'hôpital

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Culture
Temps de lecture : 3 minutes