Manipulations en tout genre

L’apparition du groupe islamiste Fatah Al-Islam comme la création par l’ONU d’une juridiction internationale pour juger un assassinat politique s’inscrivent parfaitement dans la stratégie politique américaine.

Les combats se poursuivaient dimanche et lundi autour du camp palestinien de Nahr Al-Bared, au nord du Liban, entre l'armée libanaise et les miliciens du mystérieux groupe Fatah Al-Islam. Ce groupe, surgi de nulle part vers la fin de l'année 2006, dispose d'un armement lourd qui lui a permis d'infliger des pertes importantes à l'armée libanaise. Son nom vise manifestement à impliquer la résistance palestinienne. Le gouvernement israélien ne se prive d'ailleurs pas d'exploiter cette veine contre toute…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.