Royaume de misères

Plus d'un quart des jeunes enfants britanniques grandissent dans la pauvreté. Selon un centre de recherche de l'Université de Londres, rattaché au département éducation de l'université, 26 % des enfants âgés de 3 ans vivent sous le seuil de pauvreté. Les enfants d'origines pakistanaise et bangladaise sont les plus touchés. Le dénuement des petits Britanniques est plus fort au Pays de Galles et en Irlande qu'en Angleterre. Mais c'est en Écosse que la situation est la plus favorable. Cette étude fait suite à…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents