« Un obstacle à l’intégration »

Nancy L. Green fait partie des huit chercheurs qui ont démissionné
de la Cité nationale de l’histoire de l’immigration pour protester contre la création d’un ministère de « l’Immigration et de l’Identité nationale ».

Pouvez-vous rappeler les objectifs et la raison d'être de la Cité nationale de l'histoire de l'immigration (CNHI) ? Nancy L. Green : Il s'agit d'un musée dont les historiens de l'immigration souhaitaient la création depuis longtemps, afin de montrer l'importance de ce sujet dans l'histoire de France. Nous avions d'ailleurs espéré que la décision serait prise sous le gouvernement Jospin, mais ce ne fut pas le cas. Aussi avons-nous été très heureux lorsque l'idée a été relancée par Jacques Chirac en 2002, et…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.