« Un obstacle à l’intégration »

Nancy L. Green fait partie des huit chercheurs qui ont démissionné
de la Cité nationale de l’histoire de l’immigration pour protester contre la création d’un ministère de « l’Immigration et de l’Identité nationale ».

Olivier Doubre  • 7 juin 2007 abonné·es

Pouvez-vous rappeler les objectifs et la raison d'être de la Cité nationale de l'histoire de l'immigration (CNHI) ? Nancy L. Green : Il s'agit d'un musée dont les historiens de l'immigration souhaitaient la création depuis longtemps, afin de montrer l'importance de ce sujet dans l'histoire de France. Nous avions d'ailleurs espéré que la décision serait prise sous le gouvernement Jospin, mais ce ne fut pas le cas. Aussi avons-nous été très heureux lorsque l'idée a été relancée par Jacques Chirac en 2002, et que l'on nous a demandé de participer au projet. Nous n'étions pas toujours

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société
Temps de lecture : 6 minutes