De bons islamistes

Le triomphe électoral de l’AKP rassure paradoxalement la communauté internationale.

Les élections législatives turques se sont soldées, dimanche, par une victoire massive du Parti de la justice et du développement (AKP), le parti islamiste du Premier ministre, Recep Tayyip Erdogan. Celui-ci recueille 46,6 % des voix (une progression de 13 % par rapport à 2002), et remporte 341 sièges sur 550 au Parlement. Le corollaire de ce très net succès est la cuisante défaite du Parti républicain du peuple (CHP), le parti laïque fondé par Mustafa Kemal, qui n'a obtenu que 20,85 % des voix. Ce…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.