Les chantiers de la gauche

Le bilan des élections est incontournable avant tout changement d’orientation, d’organisation ou de programme. Les partis de gauche vont s’adonner à cet exercice estival.

Michel Soudais  • 26 juillet 2007 abonné·es

La gauche n'a pas fini de digérer sa défaite. Les divergences sur les causes, apparues dès le lendemain de l'élection présidentielle, ne vont pas s'aplanir sous l'effet de la torpeur estivale. Elles devraient ressurgir avec les traditionnelles universités d'été. Dans chaque formation, l'analyse du résultat des élections présidentielle et législatives constitue en effet un enjeu politique essentiel, dont dépend le choix

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Politique
Temps de lecture : 4 minutes