« Une politique de classe »

Pour Vincent Drezet*, l’allègement de la fiscalité des plus riches n’entraînera aucune amélioration globale, contrairement à ce qui est seriné.

Assiste-t-on aujourd'hui à une explosion du capitalisme patrimonial ? Vincent Drezet : Il existe une forte concentration du patrimoine financier depuis les années 1990. Mais les pouvoirs publics l'encouragent aujourd'hui en mettant en place des mesures fiscales qui vont nourrir des inégalités déjà existantes entre les revenus. Cette forte concentration se vérifie avec l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF). Sur les 456 000 déclarations d'ISF déposées en 2006, la moitié se situent dans la première…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.