« Il y a des limites à ne pas franchir »

Secrétaire général de la FSU, Gérard Aschieri fait
le point sur
les différents litiges qui soulèvent
le monde de l’éducation
en cette veille de rentrée.
La question de la suppression des postes
se faisant emblématique de la réduction de l’offre scolaire d’État.

Ingrid Merckx  • 30 août 2007 abonné·es

Mi-juillet, François Fillon et Xavier Bertrand ont lancé l'idée d'élargir la loi sur le service minimum dans les transports à d'autres secteurs, comme l'école. Comment concilier respect du droit de grève et continuité du service public dans l'éducation~?

Gérard Aschieri~: Tout dépend de ce qu'on appelle continuité du service public. Tel que cela a été présenté, notamment par le conseiller spécial de Nicolas Sarkozy, Henri Guaino, cela entre en contradiction avec le droit de grève. Ce qui est, pour nous, une limite à ne pas franchir. S'il s'agit d'assurer l'accueil des élèves dans les

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société
Temps de lecture : 6 minutes