PCB-Rhône : la totale

On le redoutait (voir Politis n° 959), c'est confirmé : après les départements du Rhône, de l'Ain, de la Drôme et de l'Ardèche, c'est jusque dans le delta du Rhône que l'on a retrouvé des poissons contaminés aux PCB, sur six espèces, à des concentrations jusqu'à 40 fois supérieures aux doses journalières acceptables ! Résultat : depuis le 7 août, la consommation et la vente des poissons du fleuve est interdite de l'Ain jusqu'à la Méditerranée. Ces polychlorobiphényles (PCB), molécules extrêmement stables…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents