Combattre le monothéisme du marché

Une gauche authentique doit-elle se définir comme anticapitaliste ou antilibérale ?

J'ai l'habitude de dire que la démocratie est une chose trop sérieuse pour qu'on la laisse aux « démocrates de la représentation bourgeoise », que le marché est un mécanisme trop important pour qu'on le laisse aux libéraux ou à la Société du Mont-Pèlerin avec son saint Hayek ! Que le libéralisme politique est trop important pour qu'on le laisse aux libéraux économiques (ils ne sont pas légion traditionnellement dans l'Hexagone) et bien pire encore aux néolibéraux. Et, pour finir, que le capitalisme est une…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.