Gazon vert pâle

Ce sera le premier grand événement sportif vraiment écolo, annonce le gouvernement. Pourtant, malgré des efforts inédits, les avancées resteront très limitées.

« Avant même son coup d'envoi officiel, la sixième édition de la Coupe du monde de rugby fait une entrée remarquable dans les annales de l'environnement, en tant que première grand-messe sportive internationale conçue comme un modèle en termes d'écoévénement. » C'est l'accroche tonitruante du communiqué de presse diffusé la semaine dernière par le cabinet du ministre de l'Écologie, Jean-Louis Borloo. La France se décerne le titre de championne du monde du sport vert avant même que débarquent les cohortes…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le mythe du renouveau macronien dans les eaux troubles de la « raison d’Etat »

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents