Paris audacieux

Comme d’autres villes pionnières en France, la capitale adopte un plan climat doté d’objectifs ambitieux. Sur fond de rupture calculée entre le maire socialiste et ses alliés Verts.

Patrick Piro  • 27 septembre 2007 abonné·es

Paris : 3,5 % de la population française, mais 7 % des émissions de gaz à effet de serre. Comme d'autres collectivités territoriales (voir encadré), la municipalité va débattre, les 1er et 2 octobre, de l'adoption d'un « plan climat ». Avec un retard de trois mois sur le calendrier initial, mais ceux-ci ont été mis à profit pour rehausser une ambition que les élus Verts jugeaient insuffisante. À l'arrivée, certains engagements dépassent largement ceux de l'Union européenne, dans le périmètre de compétence de la ville, mais aussi pour l'ensemble du territoire parisien, secteur public et privé. Pour 2020, Paris projette ainsi de réduire de 25 % les émissions globales de CO2 de la ville

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Écologie
Temps de lecture : 3 minutes

Pour aller plus loin…