Un lobby français ?

Il n’y a pas en France de groupes de pression organisés sur le modèle américain. Mais des réseaux d’influence qui disposent d’importants relais médiatiques.

Existe-t-il en France comme aux États-Unis un lobby pro-israélien ? L'existence de lobbies, officiels et organisés, n'est guère conforme à la tradition politique française. La République n'aime pas les « corps intermédiaires », les représentations d'intérêts particuliers faisant, selon cette philosophie, obstacle à la relation exclusive que l'État prétend entretenir avec le citoyen. Cela explique la connotation péjorative du mot « lobby » dans notre pays. Alors que le statut des groupes de pression est…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Boiron : les salariés s’estiment victimes des mauvais choix de l’entreprise

Éco/Social accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents