La dérive libérale de la gauche

Fief de la gauche, Lodz s’apprête à voter pour les élections législatives du 21 octobre. Pour les ex-communistes du SLD, intégrés à une coalition de centre gauche, c’est l’occasion de faire oublier leurs racines. Reportage.

Un tag noir, sur la façade d'un immeuble décrépi : « Widzew vous souhaite la bienvenue à Dolku » , clament des supporters de foot de cette commune défavorisée située au sud de Lodz. D'autres ont représenté, par-dessus, une quinzaine d'étoiles de David, avant de signer LK, le club adverse. L'affrontement entre hooligans pétris d'antisémitisme sert ici d'échappatoire à des jeunes gens plongés dans une pauvreté endémique. Située en face, la Fabrik Scheiblera, une immense bâtisse en briques rouges construite…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Boiron : les salariés s’estiment victimes des mauvais choix de l’entreprise

Éco/Social accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents