Nekrassov est de retour

Jean-Paul Tribout ressuscite une pièce de Jean-Paul Sartre sur la presse anticommuniste. Réjouissant !

Voilà que resurgit une pièce passablement oubliée de Jean-Paul Sartre, Nekrassov . À sa création, en 1955, elle fut un échec ; seul Roland Barthes éclata de rire. À sa première reprise, dans une mise en scène de Georges Werler, dans les années 1970, elle eut un accueil mitigé. Dans la nouvelle mise en scène de Jean-Paul Tribout, elle semble voguer vers le succès. Esprit caméléon, Sartre s'amusait là à utiliser les formes de la comédie farfelue et satirique et à pimenter une action délirante de mots…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents