Après les divisions, l’action…

Une journée de débats du club « Maintenant à gauche » a permis de faire le point sur le projet de force commune antilibérale. La bataille contre le nouveau traité européen pourrait être un de ses premiers axes.

Jean-Baptiste Quiot  • 29 novembre 2007 abonné·es

Quelle « nouvelle force politique pour porter le projet d'une gauche de transformation sociale » ? La question était au coeur de la journée de débat organisée le 24 novembre par le club « Maintenant à gauche » <www.maintenantagauche.org> au Caveau de la République à Paris. Sur ce sujet, le club, qui s'est précisément donné pour objectif d' « agir en

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Politique
Temps de lecture : 3 minutes