Contre les fausses évidences

Pascal Boniface combat quelques idées reçues sur l’état du monde. Du réchauffement climatique au terrorisme, une invitation à l’esprit critique.

Le lecteur relèvera au moins une contradiction dans le dernier ouvrage de Pascal Boniface. Parmi les « 50 Idées reçues sur l'état du monde » que réfute le directeur de l'Institut des relations internationales et stratégiques, il y a en effet celle-ci : « Les experts aident à comprendre les événements. » Or, c'est précisément un « expert » qui nous met en garde contre toute naïveté à l'égard de la corporation à laquelle, qu'il le veuille ou non, il appartient. Sommes-nous en face d'une nouvelle version du…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents