José Bové bientôt chez le juge

Le 12 novembre, un pique-nique s'improvisera devant le palais de justice de Millau. Une escorte d'honneur pour José Bové, qui, à 14 heures, sera reçu par la juge d'application des peines « " pour définir, explique le pourfendeur des OGM en lisant sa convocation, la peine de substitution pour aider à votre réinsertion" . Plus les gens seront nombreux à camper devant le tribunal plus la réinsertion sera facile. Et puis nous travaillons aussi pour Rachida Dati, si nous faisons beaucoup parler de notre palais…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.