La police en question

Le drame de Villiers-le-Bel témoigne une fois encore, selon le sociologue Laurent Mucchieli, de relations déplorables entre les jeunes et la police.

Olivier Doubre  • 29 novembre 2007 abonné·es

Villiers-le-Bel (Val-d'Oise), dimanche 25 novembre, la mort de deux jeunes déclenche une longue soirée d'émeutes particulièrement violentes. Moushin et Larami, respectivement âgés de 15 et 16 ans, roulaient en fin d'après-midi sur une de ces mini-motos souvent décriées pour leur dangerosité et leur nuisance sonore. Ils heurtent soudain de plein fouet une voiture de police. D'une extrême violence, le choc les tue sur le coup.

La cité de « la Tolinette » à Villiers-le-Bel, où s'est produit l'accident et où habitaient les deux jeunes, est classée en « zone urbaine sensible », et les rapports des habitants avec la police y sont, comme dans nombre de ces quartiers, souvent tendus. Aussi, les

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société
Temps de lecture : 4 minutes

Pour aller plus loin…

« Le lien entre la jeunesse et la gauche n’a plus rien de naturel »
Entretien 6 décembre 2023 abonné·es

« Le lien entre la jeunesse et la gauche n’a plus rien de naturel »

Ugo Palheta, sociologue, est l’auteur de nombreux ouvrages traitant du fascisme. Il revient pour Politis sur les succès électoraux, aux quatre coins du monde, de l’extrême droite. Jusqu’où ?
Par Michel Soudais
Les drogues, un calvaire de plus pour les migrants
Migrants 6 décembre 2023 abonné·es

Les drogues, un calvaire de plus pour les migrants

Depuis le début de la crise sanitaire, des jeunes sans abri originaires d’Afrique de l’Ouest et du Maghreb errent à la Guillotière, un quartier du 7e arrondissement de Lyon. Exploités par les réseaux de deal locaux, ils souffrent de graves addictions à des médicaments aux lourds effets secondaires.
Par Oriane Mollaret
« Macron, coprince d’Andorre, bouge ton cul, les Andorranes sont dans la rue »
IVG 1 décembre 2023

« Macron, coprince d’Andorre, bouge ton cul, les Andorranes sont dans la rue »

À Andorre, la militante féministe Vanessa Mendoza Cortés est poursuivie pour avoir demandé la dépénalisation de l’avortement. Emmanuel Macron, coprince d’Andorre et pouvant intervenir favorablement, ne s’est jamais exprimé sur le sujet. Son procès se tient ce lundi.
Par Martin Fort
« La gauche a négligé le football comme terrain d’expérimentation du libéralisme »
Entretien 29 novembre 2023 abonné·es

« La gauche a négligé le football comme terrain d’expérimentation du libéralisme »

Collaborateur de Politis, Jérôme Latta livre une enquête originale sur le football, qui expose avec précision les rouages d’une industrie qui a exploité comme nulle autre toute la perversité des leviers de la doctrine libérale
Par Patrick Piro