« La position française est la bienvenue ! »

Selim Hoss, cinq fois Premier ministre
depuis 1976,
est une figure respectée
au-delà de la communauté sunnite, a
qui est la sienne. L’analyse
de l’un
des rares « sages »
de la vie politique libanaise…

Êtes-vous optimiste sur la suite du processus présidentiel ? Selim Hoss : Au Liban, être optimiste n'est jamais raisonnable... Comment jugez-vous l'intervention de la France ? Nous espérons que l'arbitrage de puissances extérieures, principalement de la France, va nous permettre de trouver un accord. La France seule n'y parviendrait pas. Mais j'ai le sentiment que, à l'issue de la rencontre Bush-Sarkozy à Washington, la France a obtenu une sorte de procuration des États-Unis pour intervenir. La position…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Élections au Brésil : « Dégage, Bolsonaro ! », le cri des peuples de la forêt

Monde accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.