« Les Américains veulent une guerre contre l’Iran »

Nawaf al Mousawi, en charge
des relations internationales du Hezbollah, évoque ici la crise inter-libanaise, Israël, l’Iran, la Palestine et l’évolution du Hezbollah lui-même
par rapport à son image en Occident.

Comment analysez-vous la crise actuelle ? Nawaf al Mousawi : Selon la Constitution, il faut une majorité des deux tiers du Parlement. Personne ne dispose de cette majorité. Il nous faut donc un candidat de consensus. Mais la partie est très difficile. Notamment parce que les États-Unis, dont l'influence est toujours importante, n'y ont pas intérêt. Ils n'ont qu'une idée en tête : éliminer le Hezbollah. Comme vous le savez, ils ont essayé, au cours de l'été 2006, au travers de l'agression israélienne. Mais…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Élections au Brésil : « Dégage, Bolsonaro ! », le cri des peuples de la forêt

Monde accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.