Oui au «tas de boue», vraiment?

Michel Soudais  • 5 novembre 2007
Partager :

C’est ce mardi que le bureau national du PS doit arrêter sa position sur le traité modificatif de Lisbonne. Le « oui » paraît bien parti pour l’emporter. Ce matin encore, Libération publiait la tribune de douze responsables socialistes, conduits par Vincent Peillon. D’ordinaire Libé refuse de publier des tribunes signées par plus de trois signataires. Il paraît que ça fait pétition. Mais là, il s’agissait d’anciens soi-disant nonistes (où les a-t-on vu faire campagne contre le traité constitutionnel après le référendum interne socialiste du 1er décembre 2004 ?) qui appellent cette fois à voter « oui »… Pour ces repentis, le quotidien de Laurent Joffrin est prêt à toutes les entorses à son règlement. Et même à publier ce texte sous un titre trompeur, «Pourquoi les nonistes du PS votent oui au nouveau traité» , laissant croire que tous les anciens partisans du «non» ont fait le même cheminement (je reste neutre), ce qui n’est pas le cas.

N’empêche, c’est grâce à quelques revirements de ce type que la majorité du bureau national devrait se prononcer pour la ratification du traité. Si bien que le résultat ne fait guère de doute pour Stéphane Le Foll, le dir-cab d’Hollande, ou Pierre Moscovici.

Ce dernier, interrogé sur i-Télé sur son « pronostic » sur la position du Parti socialiste, a répondu, le 31 octobre: « Ce sera un vote oui, mais on tolèrera la liberté pour ceux qui par conviction, ou même par quelque chose de plus fort, par cas de conscience, n’ont pas envie de voter ce traité. » Môssieur le possible futur Premier secrétaire est trop bon.

Si donc l’issue ne fait pas de doute, je ne peux m’empêcher de penser au résumé que le député européen Verts, Alain Lipietz, donne du nouveau traité sur son blog [^2]: « Le Traité modificatif est un épouvantable tas de boue qui, sous prétexte de ne présenter que les nouveautés et changements, est absolument illisible pour quiconque ne connaît pas à fond les traités actuels. »

Mesdames et Messieurs les membres du bureau national du PS, vous qui allez vous prononcer pour des millions d’électeurs privés de leur jugement par un président qui a peur de consulter le peuple, voulez-vous vraiment leur imposer cet «épouvantable tas de boue»?

[^2]: Pour ceux qui l’ignorent, Alain Lipietz dit oui à tous les traités depuis qu’il est député européen.

Temps de lecture : 2 minutes
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don