Pourquoi (contre) Bourdieu ?

Nathalie Heinich commet, dans la collection de la revue « le Débat », un livre qui se révèle être une attaque en règle contre Pierre Bourdieu et la sociologique critique.

Avoir été un disciple avant de s'éloigner d'un maître à penser mène-t-il obligatoirement au ressentiment, voire à la haine ? C'est une question que peut se poser le lecteur après avoir achevé le dernier livre de Nathalie Heinich. Il faut tout d'abord signaler son titre, Pourquoi Bourdieu , qui, sans point d'interrogation, porte de facto à confusion et peut laisser attendre une défense vigoureuse du sociologue. Et la quatrième de couverture ne prévient pas davantage de l'orientation de son contenu, présenté…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.